Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Tout le reste au sujet de l'Auto-entrepreneur

Vos questions ici.

Modérateur: MikeR

Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar raph84 » 06 Sep 2010, 14:16

Bonjour, :)

Quelles sont vraiment les différence entre micro entreprise et auto-entreprise ?

D'après ce que j'ai pu lire par ci par là, la micro serait plus sure que l'AE mais qu'en est-il vraiment ?

Moi ce que j'en ai compris c'est que en micro vous payez vos charges dans le même systeme qu'en EI mais avec un abattement forfaitaire avec régul ou pas mais que vous payez qu'il y ai CA ou pas.

A l'inverse en AE les charges sont calculés a partir d'un pourcentage sur le CA en fin de trimestre donc pas de "régul surprise"
Et pas de CA = pas de charges.

Une petite synthèse avec une exemple serait très utiles pour comprendre la différence entre les deux "régimes"

Par exemple
pour : un prestataire qui réaliserait 32 000 euros de CA dans l'année
pour : un revendeur (mixte) qui réaliserait 65 000 de CA (avec 32000 de prestation incluse)
pour : Un revendeur qui réaliserait 75 000 de CA

raph84
 
Messages: 28
Inscription: 03 Sep 2010, 17:02

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar raph84 » 06 Sep 2010, 16:57

Apparemment Il n'est pas possible d'éditer le premier message d'un sujet :oops:

Donc oublions la partie calcul de mon sujet!

raph84
 
Messages: 28
Inscription: 03 Sep 2010, 17:02

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar AsdePique » 06 Sep 2010, 17:21

Bonjour Raph,

L'auto-entreprise est un "dérivé" de la micro-entreprise : le régime fiscal est le même. Puisque vous avez tout compris quant au fonctionnement des charges sociales, résumons les points importants :

-Formalités simplifiées et gratuites
-Pas d'immatriculation obligatoire au RC ou au RM à certaines exceptions près
-Pas d'appel de cotisations provisionnel en auto-entreprise
-Pas de régularisation -> latence quasi inexistante, les charges sont calculées au plus juste
-Pas de base minimale de cotisations
-La possibilité de régler l'impôt sur le revenu de façon libératoire (option fiscale).

En revanche, et ce n'est pas de moindre importance :

A chiffre d'affaires égal, une auto-entreprise règle moins de charges sociales qu'une micro-entreprise. Par déduction les droits à pension seront également moindres (enfin...une fois que les caisse de retraite auront été informées quant au mode de calcul).

On pourra également argumenter sur la crédibilité (ou plutôt le manque de crédibilité) de ce statut tant auprès des professionnels que des clients. Mais c'est autre débat...

Pour résumer, le régime de l'auto-entrepreneur s'adresse avant tout aux salariés ou retraités désireux de tenter/reprendre l'aventure indépendante sans prendre de risques, ou aux TNS qui verront dans ce statut une rampe de lancement. En ce sens c'est une excellent chose que pouvoir déclarer/payer sans avance de provisions, et ajuster au mieux les charges sociales.

Les "détournements" de l'auto-entreprise de sa fonction initiale seront - à mon sens - néfastes pour tout le monde.

J'ai effectivement songé à créer un tableau comparatif des différents statuts mais d'autres sites le font très bien et je ne veux pas tomber dans le cas de figure d'un forum où les TNS dépendant du régime de droit commun ne se reconnaîtront plus. Je réponds cependant bien volontiers et dans la limite de mes compétences à ce sujet :wink:

Vos exemples :

1 - Un prestataire avec 32000€ de CA.

En micro-entreprise :

32000€ - 50% d'abattement = 16000€ de revenu résiduel théorique = 7400€ de charges sociales (attention : le montant de la CSG-CRDS est faussé puisque comptabilisé sur le net et non le brut).

En auto-entreprise :

32000€ x 21,3% = 6816€. Compter 7360€ en cas d'option fiscale.


2 - Un revendeur (mixte) qui réaliserait 65 000 de CA (avec 32000 de prestation incluse).


En micro-entreprise :

32000€ - 50% d'abattement = 16000€ de revenu résiduel théorique (prestations).

33000€ - 71% d'abattement = 9570€ de revenu résiduel théorique (vente).

Charges sociales calculées sur une base commerciale : 11826€ (attention : le montant de la CSG-CRDS est faussé puisque comptabilisé sur le net et non le brut).

En auto-entreprise :

32000€ x 21,3% = 6816€. (Compter 7360€ en cas d'option fiscale).
33000€ x 12% = 3960€ (compter 4290€ en cas d'option fiscale).

Soit un total de 10776€ sans option fiscale, 11650€ avec.


3 - Un revendeur qui réaliserait 75 000 de CA.

En micro-entreprise :

75000€ - 71% d'abattement = 21750€ de revenu résiduel théorique = 9850€ de charges sociales. (attention : le montant de la CSG-CRDS est faussé puisque comptabilisé sur le net et non le brut).

En auto-entreprise :

75000€ x 12% = 9000€. Compter € en cas d'option fiscale.




On se rend compte que plus le CA est important, plus petite est la différence entre les 2 régimes (auto-entreprise et droit commun). En imaginant l'impact sur les droits à pension il est judicieux de s'interroger longuement sur la finalité du choix.

EDIT : trop tard, je n'ai pas fait un roman pour rien :vert:

L'irréalisable a été fait, l'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir 24 heures.

Auto-entrepreneurs, Chefs d'entreprise, gérants de société, professionnels libéraux et conjoints collaborateurs : tous les calculs de vos charges RSI gratuitement et simplement:

http://www.guide-tns.fr


Plus de support en MP : merci de faire profiter le forum de vos messages.
Avatar de l’utilisateur
AsdePique
Administrateur du site
 
Messages: 2609
Inscription: 30 Sep 2009, 20:18
Localisation: Entre le plancher de cotisations et le plafond annuel de la Sécurité Sociale

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar raph84 » 06 Sep 2010, 19:29

:woo:

Clair, net et précis.

On peut constater comme vous le dites que la différence n'est pas énorme.

Ensuite chaque personne en fonction de sa situation se sentira plus a l'aise dans l'un ou l'autre.

:merci:

raph84
 
Messages: 28
Inscription: 03 Sep 2010, 17:02

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar AsdePique » 06 Sep 2010, 19:36

Je crois qu'il faut impérativement bien réfléchir avant de foncer tête baisser dans le panneau "CHARGES REDUITES" car il y a forcément une contrepartie. Quand bien même la retraite n'est pas la priorité des créateurs, le point de vue sera tout autre le moment venu.

A titre personnel j'insiste bien sur ce point (et sur le fait qu'un auto-entrepreneur est un TNS à part entière, avec l'attention que ce statut requiert), libre ensuite à l'assuré de faire son choix. Etre indépendant se mérite!

L'irréalisable a été fait, l'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir 24 heures.

Auto-entrepreneurs, Chefs d'entreprise, gérants de société, professionnels libéraux et conjoints collaborateurs : tous les calculs de vos charges RSI gratuitement et simplement:

http://www.guide-tns.fr


Plus de support en MP : merci de faire profiter le forum de vos messages.
Avatar de l’utilisateur
AsdePique
Administrateur du site
 
Messages: 2609
Inscription: 30 Sep 2009, 20:18
Localisation: Entre le plancher de cotisations et le plafond annuel de la Sécurité Sociale

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar MikeR » 06 Sep 2010, 20:10

On peut voir graphiquement le même résultat décrit par AsdePique (l'autoentrepreneur a toujours un net supérieur au microentrepreneur) sur mon site : http://www.entrepriseindividuelle.info/ ... es.php#BNC

Par contre, comme indiqué, il y a un risque d'être insuffisamment protégé au niveau retraite, si on n'y prend pas garde.

calculette de charges sociales (RSI, URSSAF, CIPAV) TNS en ligne, comparateur, simulateur, Autoentrepreneur EI EURL
site d'information pour les entrepreneurs, travailleurs indépendants, freelance
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Avatar de l’utilisateur
MikeR
Administrateur du site
 
Messages: 548
Inscription: 28 Oct 2009, 11:02

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar raph84 » 06 Sep 2010, 20:17

AsdePique a écrit:Je crois qu'il faut impérativement bien réfléchir avant de foncer tête baisser dans le panneau "CHARGES REDUITES" car il y a forcément une contrepartie. Quand bien même la retraite n'est pas la priorité des créateurs, le point de vue sera tout autre le moment venu.


C'est pourquoi il faut absolument que le gain gagné en charges sociales par rapport a une EI , soit impérativement placé pour un complément retraite.
Cette notion est, je vous l'accorde presque ridicule pour un jeune homme qui débute sa carrière mais si on est en couple et qu'on décide de fonder une famille, très souvent pour des raisons " maternelle " mais aussi économique, madame s'occupe a chouchouter les bambins et pendant ce temps ne cotise pas beaucoup. Il faut donc bien penser à sa bien aimé qui, selon les statistique, vivra bien plus longtemps .............A moins qu'elle ne vous gonfle au plus haut point et dans ce cas , profitez en :vert:

raph84
 
Messages: 28
Inscription: 03 Sep 2010, 17:02

Re: Quelle différence entre micro entreprise et auto-entreprise

Messagepar AsdePique » 06 Sep 2010, 20:36

Et hop! Un ban pour Mike pour pub outrancière :vert:

Sincères félicitations Mike pour ton site qui s'enrichit toujours plus, et très complet. J'y trouve de précieux renseignements.

raph84 a écrit:C'est pourquoi il faut absolument que le gain gagné en charges sociales par rapport a une EI , soit impérativement placé pour un complément retraite.


Malheureusement, les gains (ou plutôt l'économie réalisée sur les charges réduites) ne sont pas investies dans une prévoyance. Les Madelin - défiscalisables - étant totalement étrangères au régime micro, aucun gain à chercher de ce côté. Je me trompe probablement mais j'ai l'impression que la vision de beaucoup d'auto-entrepreneurs est établie à court terme.

Mais une fois de plus, replaçons les choses dans leur contexte : ce régime ne s'adressant pas de prime abord à une population cherchant à générer des droits à pension, le problème de la retraite ne devrait théoriquement pas se poser.

raph84 a écrit:....si on est en couple et qu'on décide de fonder une famille, très souvent pour des raisons " maternelle " mais aussi économique, madame s'occupe a chouchouter les bambins et pendant ce temps ne cotise pas beaucoup


Epineux problème qui s'est étendu sur de nombreuses années. Nombre de conjointes (je féminise volontairement le terme, 92% de la population concernée étant constituée par le noble sexe) se retrouvent à l'age de la retraite sans pouvoir prétendre à quoi que ce soit, malgré le fait d'avoir travaillé toute leur vie auprès du chef d'entreprise.

Voilà pourquoi la loi oblige les conjoints exerçant au profit de l'entreprise à cotiser depuis le 1er juillet 2007. Même si le point de vue de Raph est louable, il est souhaitable que l'épouse cotise par elle-même, s'assurant ainsi une certaine indépendance financière. Bien entendu, dans le cas d'une mère/épouse/multi-compétences qui a choisi d'élever ses enfants (et son mari :vert: ) la problématique est autre.

L'irréalisable a été fait, l'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir 24 heures.

Auto-entrepreneurs, Chefs d'entreprise, gérants de société, professionnels libéraux et conjoints collaborateurs : tous les calculs de vos charges RSI gratuitement et simplement:

http://www.guide-tns.fr


Plus de support en MP : merci de faire profiter le forum de vos messages.
Avatar de l’utilisateur
AsdePique
Administrateur du site
 
Messages: 2609
Inscription: 30 Sep 2009, 20:18
Localisation: Entre le plancher de cotisations et le plafond annuel de la Sécurité Sociale


Retourner vers Les autres questions

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Google [Bot], Google Adsense [Bot]